Skip to Content
02-groupement-femmes-sbl
  • Des groupements de femmes pour dynamiser l’économie locale
  • Des groupements pour être au plus près des préoccupations des femmes notamment en termes de santé et d’éducation
  • Des groupements pour contribuer à l’amélioration du statut de la femme
Imprimer la page

Les fermes solidaires d'Urgence Afrique

Nous sommes persuadés qu’une partie du futur de l’Afrique se tient entre les mains des femmes. C’est pourquoi nous privilégions nos actions vers elles et si possible dans le cadre d’une démarche collective, représentée par les groupements de femmes. Ces structures outre la mise en commun de moyens pour la réalisation de projets, permettent à Urgence Afrique d’être au plus près des préoccupations de santé et d’éducation des enfants.

ferme_solidaire-w550

La démarche d’Urgence Afrique :

Urgence Afrique initie des programmes de développement économique. La priorité consiste à diversifier les revenus agricoles et à favoriser la sécurité alimentaire des populations par la promotion de circuits agro-alimentaires locaux compétitifs et rémunérateurs.

Urgence Afrique travaille dans la promotion des Groupements à Vocation Economiques (GVE), qui associent groupements organisés et commerçants des marchés environnants, agissant ensemble comme interface pérenne d’accès des petits producteurs aux marchés urbains et périurbains.

Dans cet optique, Urgence Afrique développe des fermes solidaires dans lesquels les groupements agricoles ont trouvé une place à part entière. Elevage, maraichage, culture, transformations de produits, sont les principales activités menées. Les fermes solidaires ont vocation à aider les femmes mais aussi les jeunes au développement d’activités génératrices de revenus.

Le ferme solidaire de Hanygba Todji au Togo

Après l’étude de faisabilité terminée en septembre 2011, Urgence Afrique a démarré le projet d’une ferme solidaire d’un espace de 2500 M².

Des pépinières ont été créées dans un premier temps pour le reboisement des espaces communautaires. Un potager a été mis en place afin de tester différentes cultures dans le but de diversifier la nourriture des villageois.

Enfin les coopératives agricoles travaillent en collaboration sur la partie réservée aux plans de café et cacao.

La ferme solidaire de Togbota au Bénin

Nous avons démarré en novembre 2012 la création et la mise en œuvre d'une ferme solidaire. Un terrain de 4 hectares à été acquis et permet aujourd'hui de regrouper un espace maraichage, un espace potager, un espace pépinière. Nous avons équipé en janvier 2013 la ferme d'un château d'eau et d'un système d'irrigation. il reste encore beaucoup de travail pour développer nos cultures.

A moyens terme, nous devons :
- Etendre les tuyauteries pour l'arrosage des pépinières, champs de piments manioc..
- Equiper la ferme d'une motopompe
- Développer un projet de bananeraie
- Mettre en place un poulailler (petit élevage et récupération des déjections pour mise en œuvre d'un composte naturel)

ferme_solidaire_2-w550

A terme l’objectif des fermes solidaires est de devenir des structures financières autonomes permettant un accroissement du développement économique local.

Retour haut de page