PARTIR EN MISSION

Nos missions sont ouvertes à tous. Elles sont basées sur le principe du « don-acteur » : nous proposons ainsi au volontaire de contribuer au financement de la solidarité internationale et d’en être l’acteur. Ce principe s’appuie sur la double action simultanée : un don financier et une action concrète de terrain où le volontaire transfère ses compétences et acquiert par la même occasion un savoir- faire opérationnel et culturel ; il découvre une autre culture, se confronte au milieu, aux situations locales sur le terrain, teste ses capacités d’adaptation, interagit avec son entourage, et en ressort grandi.

Principes d’une mission solidaire

Quelle que soit votre compétence, votre niveau d’études ou encore votre expérience, vous pouvez en tant que majeur, soumettre votre candidature ; l’esprit de vos intentions et vos motivations sera prioritaire dans l’analyse de votre candidature. Le fondement d’une mission est basé sur le principe du « don-acteur »: nous proposons ainsi au volontaire de contribuer au financement de la solidarité internationale et d’en être l’acteur. 

La période ouverte pour les missions est toute l’année avec normalement une diminution des activités en décembre.

La durée d’une mission est à minima d’1 mois, elle peut à titre exceptionnel être acceptée pour une durée de 2 à 3 semaines ; Une mission est généralement calée sur un début de mois pour se terminer en fin de mois ; ces questions seront précisées au cas par cas lors de l’étude de la candidature du bénévole par le Responsable de pôle du pays concerné

Ainsi, le volontaire prend personnellement la mesure du bénéfice qu’il apporte aux populations locales.
Votre action profite ainsi en priorité à des communautés de personnes et contribue à apporter des moyens à des populations ou des organisations démunies.

Le bénévole peut venir seul, en famille, ou en groupe, il le précisera dès le dépôt de sa candidature initiale afin que les modalités d’accueil et d’organisation de la ou des missions soient compatibles avec les données du terrain.

Dates, durée, et planning type d’une mission :

Une mission Urgence Afrique dure en moyenne un mois, les dates d’arrivée et de départ des missions sont fixes. Le bénévole arrive sur le terrain en général en début de mois (le 1er ou le 2 du mois) et repartira à la fin du mois (le 30 ou le 31). Une exception peut être faite sur la durée de la mission et les dates d’arrivée après concertation.

Dates de début : Arrivée à l’aéroport le 1er ou le 2 du mois de la mission
Dates de fin : départ le 30 du mois de la mission
Conditions : être âgé de 18 ans ou plus
Durée d’une mission : 4 semaines

Comment choisir sa mission ?

Les missions de terrain peuvent porter sur l’hygiène, la santé, l’éducation, le développement, l’agronomie, l’environnement ou sur des projets d’équipements de bâtiments ou de travaux de restauration ; elles sont des déclinaisons des programmes de développement activés par Urgence Afrique dans les villages ou quartiers partenaires du moment. Dans tous les cas, votre mission devra avoir un retour concret et utile pour les populations que nous aidons. En regard des grandes orientations des programmes de développement : Education, Ecologie, Formation, Santé et Social, et des possibles axes de mission formulés (page « programmes et missions par pays) repérez celles qui naturellement vous font écho et prenez le temps d’identifier ce que vous voulez partager.

Ce n’est pas le pays qui attend votre aide, c’est vous qui souhaitez émettre, proposer, apporter. Cette volonté de don sera écoutée par le Responsable de pôle qui cherchera une concrétisation possible sur le terrain; il saura aussi vous indiquer dans quelle mesure cette volonté sera réalisable et pourra avec vous l’adapter. Une mission n’est pas une tâche à exécuter, mais une volonté d’entreprendre.

Comment s’organise votre mission sur le terrain ?

Votre mission, une fois les différentes formalités d’inscription faites, fait l’objet d’un contrat entre Urgence Afrique et vous même, ou le cas échéant, une convention tripartite avec votre organisme de formation s’il s’agit d’un stage. Urgence Afrique vous prend en charge dés votre arrivée à l’aéroport et vous raccompagne à celui-ci, le jour de votre départ. En semaine, vous êtes sur les lieux de mission et pris en charge pour toutes questions logistiques. Le week-end vous êtes hébergés mais libres de votre temps et vos repas ainsi que vos déplacements sont à votre charge ; Si vous souhaitez faire un peu de tourisme, les équipes locales se feront un plaisir de vous conseiller. Pour votre mission, une période d’observation sur site sera organisée sur un période allant, suivant les cas, de 2 jours à une semaine. C’est un moment crucial pour vous permettre d’appréhender votre nouvel environnement. C’est aussi l’occasion de poser toutes les questions au Responsable de programmes ou aux coordinateurs terrain. Vous pourrez également bénéficier des expériences d’autres bénévoles sur place en même temps que vous. Cette étape passée, vous engagerez progressivement les actions de terrain ; toute initiative nouvelle fera l’objet d’un accord préalable de l’équipe sur place. En permanence vous serez accompagné(e) sur le terrain, les populations locales parlant rarement le français. Votre accompagnateur peut être soit le Responsable de pôle soit le coordonnateur. Chaque fin de semaine est l’occasion d’échanger, de prendre du recul et réorienter les priorités. Vous mémoriserez au fil de votre mission les points forts pour bâtir votre rapport de mission, vous vous attacherez à garder le lien et la cohérence avec les actions entreprises avant vous et celles reprises par d’autres volontaires après vous. C’est cette action plurielle qui reste au bénéfice des villages concernés.

Le rapport de mission :

La mission se déroulera sur un mode collaboratif avec le chef de programmes ou responsable de pôle. Tout au long de la mission, vous rédigerez le compte rendu de votre mission. Nous attendons obligatoirement un rapport de mission à remettre dans les 8 jours de votre retour sous forme numérique au Responsable de pôle. Vous devez également laisser au bénévole qui prendra votre relais des instructions précises et détaillées sur site. Vous vous attacherez à garder le lien et la cohérence avec les actions entreprises avant vous s’il y en a, tout en sachant qu’elles pourront être reprises ou peaufinées par d’autres volontaires après vous. C’est cette action plurielle qui reste au bénéfice des actions que nous menons

Un accompagnement permanent :

Vous êtes suivi pendant toute la durée de votre mission par le référent sur site. Chaque fin de journée ou de semaine de mission est l’occasion d’échanger autour de votre mission, de prendre du recul et de réorienter s’il le faut les priorités de votre mission. En outre les encadrants d’Urgence Afrique locaux vous feront partager leur expérience et leur connaissance du terrain.

Votre sécurité sur le terrain

Bien que les villages des pays où nous intervenons soient assez calmes, partir en mission en Afrique implique de partir pour une destination souvent méconnue et dont les règles en termes de sécurité sont très différentes de celles que vous connaissez.

Dès votre inscription vous êtes fortement sensibilisés sur les règles et comportements à observer localement. Nous vous demanderons d’ailleurs de signer un engagement qui liste toutes les consignes à respecter. La non observation de ces règles de sécurité pourra par ailleurs entrainer la suspension immédiate et à vos frais, de la mission.

Vous devrez remplir les obligations en matière de vaccination et de traitement anti-paludisme avant votre départ. Il faut également l’assurance rapatriement et vous devez vous inscrire sur le site ARIANE avant votre départ

Les frais de participation de la mission :

Les frais de mission sont à verser en France, par carte bancaire ou par virement. Le paiement par acompte est possible sous réserve que l’intégralité de la somme soit créditée 1 mois avant votre départ effectif dans le pays.

Ces frais de participation et le coût du billet d’avion sont déductibles à hauteur de 66% de vos impôts.

Montant après déduction fiscale : 384€

En tant qu’association à but non lucratif d’intérêt général, Urgence Afrique est autorisé à émettre des reçus fiscaux permettant de déduire de vos impôts ainsi que de ceux de vos donateurs 66% de la totalité de cette somme (articles 200 et 238bis du CGI).

Ce que comprend votre participation :

  • La restauration : petit-déjeuner, déjeuner et diners + fourniture d’eau minérale (hors jours de repos)
  • L’hébergement et son entretien
  • Une participation au programme de développement dans le cadre duquel vous effectuez votre mission.
  • Les frais de structure. Vous êtes encadrés tout le long de votre mission par un chef de programme
  • Les transferts aéroport : arrivée et départ
  • Les déplacements quotidiens inhérents à la mission ainsi que l’encadrement
  • Le soutien et la logistique des équipes sur place, ainsi que l’assistance en cas d’urgence.
  • L’achat d’équipements et de fournitures nécessaires pour les programmes d’aide aux orphelinats opérationnels sur place
  • L’utilisation de notre bureau local avec la connexion internet
  • Les conseils et l’accompagnement pour les formalités administratives et de visa
  • La préparation à votre mission en amont avec le Responsable du pôle
  • La fourniture de toutes les informations et précautions relatives à votre pays d’action, mission et hébergement
  • Les entretiens téléphoniques pour la préparation de votre mission
  • Le soutien de notre ONG si vous souhaitez organiser des collectes de fonds pour votre projet avant votre départ.

Ce que ne comprend pas votre participation

  • Assurance voyage et médicale
  • Billet d’avion
  • Frais de visa ,vaccin traitement anti palu, test PCR et assurance rapatriement.
  • Votre restauration et déplacement sur le terrain pendant vos jours de repos
Pourquoi payer ?

Une mission solidaire en Afrique est avant tout un partenariat interactif entre le pays d’accueil et vous. Vous y apprendrez beaucoup comme vous y laisserez, une part de votre savoir faire, expérience, enthousiasme. Ainsi comme dans bon nombre d’ONG, ce sont donc les volontaires qui financent leurs missions et qui permettent ainsi de réaliser des actions locales avec une forte implication des acteurs locaux. Le choix d’Urgence Afrique de privilégier son soutien aux villages isolés l’oblige

à une certaine autonomie dans la logistique à assurer sur place pour vous accueillir. Le pays d’accueil et ses moyens locaux participent ainsi de votre mission, les programmes engagés perdurent indépendamment de la présence des bénévoles. Les équipes sur place ainsi financées peuvent être mobilisées et garantir la pérennité des programmes, les villageois sont indemnisées pour les prestations qu’ils vous apportent (hébergement, repas, transports …) Urgence Afrique est parmi les ONG occidentales une des plus abordables, et nous nous attachons aussi à limiter les charges de structure en France qui sont assurées exclusivement par des bénévoles.

Comment se déroule l’inscription?

1 / Poser candidature sur le site en remplissant la fiche de candidature, vous rentrez ainsi en contact direct avec le Correspondant du pays sans engagement de votre part.

2 / Le Responsable du pays concerné va rentrer en contact avec vous pour un ou des entretiens oraux.

Cet échange est l’occasion de préciser l’adéquation de votre projet avec les besoins du terrain et d’en préciser les contours et ambitions, c’est aussi l’occasion de préciser les modalités matérielles et pratiques d’un séjour dans le pays concerné.

3 / Une fois votre décision prise et avec l’accord du Référent pays vous complétez le dossier administratif mis à votre disposition.

4 / Vous prenez votre billet d’avion et envoyez une copie à votre correspondant.

5 / A la réception du certificat d’hébergement vous sollicitez votre visa auprès du consulat compétent.

6/ Vous effectuez le solde de vos frais sur le compte bancaire dont le RIB vous a été communiqué au plus tard 1 mois avant votre départ.